• 36 rue de Breaking Avenue, Londres


    Sirius Black et Remus Lupin habitaient ensemble depuis que la guerre était finie.
    Sirius en bon parrain qu'il était, donne des nouvelles de lui à son neveu, et Harry lui répondait qu'il allait bien, quant à Remus il déballait les cartons, faisait le ménage et préparait à manger... Un vrai homme à tout faire ! Remus s'occupait aussi de Sirius qui était, est et restera toujours un adolescent (pervers en plus U_U)

    "-Remus t'as pas vu ma chemise blanche ? demanda Sirius à son colocataire
    -OH ! Siri quand vas-tu retrouver ou même d'abord ranger tes affaires, gronda Remus en rigolant
    -Allez je sais que tu sais où se trouve cette maudite chemise !
    -Viens la chercher Siri on verra bien
    -Oh ! Tu vas voir ce que tu va voir ! Remi prépares-toi à souffrir tu vas voir si je trouve ma chemise dans ta chambre ça va chauffer pour ton matricule ! Menaça Sirius
    -Oh j'ai peureuhhhh, Remus aussi était un aussi un éternel gamin un peu pervers

    Sirius courra jusqu'à la chambre de Remus et trouva ça chemise en évidence sur le lit de celui-ci

    -AHAH ! PRIS LA MAIN DANS LE SAC REMI !
    -Oh ! Siri arrête de faire ta voix diabolique ça fait un peu peur

    Sirius vint se coller à Remus et lui susurra

    -Je te fais vraiment peur Remi ?
    -Non, pas du tout Siri

    Ils se regardèrent tendrement, Remus commença à caresser le torse de l'autre homme, L'animagus commença quant à lui à déboutonner la chemise du lycaon pour se retrouver ex æquo avec sa future proie.
    Sirius embrassa tendrement Remus, puis il débuta un mouvement de hanche pour se frotter et faire monter le plaisir de son partenaire et le sien en même temps

    -Oh ! P...Putain Sirius, c'est si bon !
    -Remus je t'avais dis que ça allait chauffer pour ton matricule !
    -Mais je ne demande que ça Siri chéri

    Sirius descendit lentement sur le torse de son amour en passant sur ces boutons de chairs qu'il léchait et mordillait, et continua sa route jusqu'à l'élastique du boxer de son amant.

    -Sirius je t'en pris enlève ce boxer !
    -A tes ordres mon amour

    Il enleva son boxer avec ses dents dévoilant ainsi le désir du loup-garou qu'il commença donc à prendre en charge.

    -Par Merlin Sirius je vais exploser remonte

    Le canidé laissa donc de côté ce qu'il faisait pour embrasser son partenaire et ses lèvres rouges et pulpeuses

    -Tournes-toi Remus

    Le lycaon se tourna contre le mur pendant qu'il sentait le souffle de son amant sur sa nuque, Sirius prit entre ses dents le lobe de l'oreille de Remus pour le mordiller sensuellement.
    Il commença à enlever le pantalon et le boxer de celui-ci et les balança à l'autre bout de la pièce, Sirius commença des va et vient intense sur l'intimité de son partenaire et avec son autre main, il prépara l'entrée de son amant.

    Le loup garou se cambra de douleur, c'était la première fois qu'ils allaient si loin tous les deux !

    Sirius essaya de calmer la douleur de son amant en l'embrassant tendrement dans le cou, lui faisant cependant une magnifique marque rouge.

    Remus s'avait que la douleur allait partir, Sirius était quelqu'un de très doux (quand il le voulait), quand il fut assez préparé, l'animagus calma un peu le lycaon.

    -Remi, ça va faire un peu mal maintenant
    -Oui je sais, répondit-il à bout de souffle

    Une fois sur le lit, Sirius commença à écarter les chairs de Remus, doucement, il ne voulait pas que l'ancien professeur souffre lors de sa première fois.

    -Ca va ?
    -Oui, continu

    Sirius commença de doux mouvements, mais Remus bougea son bassin pour demander plus, alors Sirius accéléra progressivement le rythme.

    -Siri...Sirius, pl...plus VITE, il cria le dernier mot tellement fort que Sirius s'exécuta, il accéléra son va et vient pour cogner contre la prostate de son amant, qui criait son nom.

    Il n'en avait plus pour longtemps, le plaisir était trop important mais il voulait jouir en même temps que son partenaire.

    -Siri, ...Je ...Vais PAR MERLIN SIRIUS !
    -REMUS ! (Quel beau couple en us quand même :p)

    Ils tombèrent dans les bras l'un de l'autre sur le lit défait par leur ébat

    -Je t'aime Siri ! Chuchota Remus cherchant son souffle
    -Je t'aime aussi, répondit Sirius en sellant ses lèvres sur celles de son amour
    -Tous ça pour une chemise ! Rigola Remus
    -Tu regrettes déjà ? demanda Sirius en balançant un oreiller sur son chéri
    -Bien sur que non, ma première fois était comme je l'avais espérée
    -Comment ça Remi ?
    -Je voulais la faire avec toi !
    -Oh ! Remi je t'aime, je voudrai passer ma vie avec toi !
    -Tu débute cette nouvelle vie avec moi mon amour, et je ne te lâcherai pas de si tôt !
    -Je ne demande que ça, que tu ne me lâche jamais !

    Ils s'embrassèrent et se câlinèrent toute la matinée, après tout, tout le reste pouvaient attendre ils étaient ensemble et ils ne voulaient pas se lever juste profiter ensemble de leur vie, à eux, qui débutait par une matinée d'automne, ensoleillé.


    Voilà le chapitre 5 est une petite parenthèse sur Poudlard pour le couple Black/Lupin ou Lupin/Black comme vous voulez !
    J'espère qu'il y a assez de détails parce je me suis fais presque harceler pour qu'il y en ait assez !
    Votre avis m'intéresse beaucoup !

    Bisous à tous ceux qui lisent ma fic


    votre commentaire
  • Depuis quand Draco était-il gay?
    Pourquoi il devait être à lui?
    Et surtout pourquoi avait-il adoré ses lèvres contre les siennes ?

    POV Harry

    Depuis quand Draco était-il gay, ~depuis longtemps sûrement~
    Pourquoi je devais être à lui, ~parce qu'il est né pour être avec moi~
    Et surtout pourquoi j'ai adoré ses lèvres contre les miennes, ~parce qu'elles sont si douces~

    Fin POV Harry

    Harry fut interrompu quand Ron lui sauta dessus comme un fou pour lui dire une superbe et importante nouvelle (pour Ron bien sûr...)

    -Harry devine qui vient de faire l'amour dans le bureau de Snape ? S'excita Ron joyeux
    -Je ne sais pas, dit Harry qui fit la moue
    -Allez devine ce n'est pas si compliqué !
    -Dean et Seamus je suis pose ? Soupira Harry désespéré par le comportement de ses amis
    -OUAIS, ce n'est pas fun ça ? Sérieux avec Hermione on ne fait jamais rien d'excitant comme ç...AHHHH ! Si une fois on était en cow-b...
    -RON passe les détails s'il te plaît !
    -Ouais mais quand même j'étais son cow-boy chéri...Alala... Elle criait tous le temps mon nom et c'était tellem...
    -RON JE T'AI DIS DE PASSER LES DETAILS, s'énerva Harry
    -Olala t'es rabat-joie quand tu t'y mets-toi, je te donne un conseil, approche toi ! Trouve-toi quelqu'un !
    -Pff n'importe quoi de toute façon, ce ne sont pas des conseils... C'est juste pour que j'échange mes expériences avec toi pour pimenter ta vie de couple avec Herm'
    -Ouais bah si t'es pas content je m'en vais ! dit Ron pensant que son meilleur ami le retiendrai, Bon bah... Je m'en vais vraiment alors ! et il partit en claquant la porte théâtralement

    POV Harry

    Enfin seul ! bon je vais réfléchir à un plan pour le bloqué et recevoir des explications (c'est qu'il est têtu notre R'ry)

    Fin POV Harry

    Après de longues heures à faire travailler sa cervelle, son ventre cria famine (rester toute l'après-midi à réfléchir sa creuse quand même)
    Il alla aux cuisines et prit un peu de tout (surtout de la mousse aux trois chocolats) mais Dobby l'avait remarqué et demanda en guise de son silence une chaussette rayée aux couleurs de la maison Gryffondore(2), Harry acquiesça et lui donna une de ses chaussettes.
    Il repartit et arriva dans sa chambre surprit d'y voir l'objet de ses pensées.

    -Qu'est-ce que tu fais là ?
    -Je suis venu te parler de...Hum...Le baiser à la bibliothèque
    -Ah ok, dit Harry, quelque peu déçu
    -Tu te souviens quand j'ai dis que tu étais à moi ?
    -Oui bien sûr, ~D'ailleurs je ne suis pas contre~
    -Et bien je te le redis au cas où tu aurais oublié
    -Arrête tu vas me faire mourir de rire Dray
    -Dray ? Comment oses-tu m'appeler comme ça ? S'énerva Malfoy d'un air hautain
    -Et bien puisque je t'appartiens je pensais que...
    -Ne pense rien
    -Alors je ne t'appartiens pas
    -Si
    -Non
    -S... Mpmhhh
    Le Gryffondore lui cella les lèvres en l'embrassant il ne supportait pas qu'on le contredise, il se détacha de lui pour reprendre son souffle
    -Tu devras avoir honte, s'exclama Draco
    -Avoir honte de quoi ? Murmura le Gryffondore contre la bouche du Serpent
    -De savoir si bien embrasser !
    -Oh ! Tu me flattes mon cher, sourit Harry
    -La ferme embrasse moi encore, demanda le Serpentard
    -Désolé je dois aller travailler, Harry sortit sans l'embrasser ce qui fit rager le blond.


    Dans la chambre de Draco :


    -Pourquoi je n'arrive pas à me concentrer sur ces maudits sorts de métamorphose, s'énerva le blond
    Il sentait en lui comme une envie de désir pour le brun.
    -Oh non tu ne va pas t'y mettre toi aussi, dis le Serpentard en regardant la bosse qui se dessinait sous son pantalon

    Toc Toc (remarquez comme je sais bien faire le bruit de quelqu'un qui frappe à une porte. Réaliste non ? !)

    -QUOIIIII !
    -Toujours aussi aimable Dray, se moqua Blaise
    -La ferme je révisais mes cours de métamorphose
    -Avec une bosse pareille on se demande ce que tu voulais métamorphoser, pouffa le Serpentard
    -Très drôle Blaise mais au moins je ne bande pas comme un fou tout le temps, MOI !
    Blaise arrêta de rire comme s'il disait vrai
    -Ouais...Bon...On veut faire une partie de action/vérité avec les différentes maisons
    -Tu sais très bien que je trouve cela stupide et puérile
    -Je sais mais y aurai Potter
    -Tu savais que je viendrai pour le voir, rahhh, comment tu peux m'énerver toi des fois !
    -Je sais bon RDV à 22h30 donc dans 2h30 dans la salle sur demande, dit Blaise en essayant de retenir son rire victorieux
    -Ok ...Je viendrais


    Après avoir mangé dans la Grande Salle la plupart des élèves se préparaient pour la soirée.
    Blaise avait réunit beaucoup de Serpentards et de Gryffondores, les Serdaigles préféraient réviser et les Pouffsoufles se pâmer devant des revues débiles.


    22h02 chez les Gryffondores :


    Harry, Ron, Hermione et Ginny se préparèrent pour aller à la salle sur demande
    -Dean, Seamus vous êtes sur de ne pas vouloir venir ? interrogea Hermione
    -Non, nous avons mieux à faire cette nuit n'est-ce pas mon roudoudou d'amour ? dit Dean charmeur
    -Oui mon sucre d'orge, répondit Seamus d'un regard pervers
    -Oh ! Pitié les gars attendez qu'on soit sortie, s'exclamèrent Ron et Harry se cachant les yeux
    -Ouais allons-y parce qu'éviter Rusard et sa maudite chatte n'est pas facile, coupa Hermione
    -A+ les amoureux
    -Mmhmm...
    -On fera mieux de les laisser là, chuchota Ginny


    22h29 :


    Après un détour pour éviter les surveillants ils arrivèrent dans la salle sur demande

    -Ah ! Vous voilà on a cru que vous ne viendriez jamais, hurla Blaise
    -Pas la peine de crier Blaise, s'énerva Ginny devenue définitivement sourde
    -Désolé ma belle.
    -Et si on commençait ? demanda Ron un peu énervé par le commentaire de Blaise sur sa sœur
    -Ok, on a pris du veritasserum, s'interposa Pansy Parkinson, Théodore Nott et Millicent Bulstrode.

    Tout le monde fit un rond et s'assit, la bonne humeur était là pour une fois entre les deux maisons.

    -Très bien, Draco, alors Action ou Vérité ?
    (Le plan diabolique de Harry, avec la potion pour savoir enfin la vérité)
    -Vérité
    Le blond pris une goutte de veritasserum
    -Sur qui fantasmes-tu ? demanda Blaise un sourire sadique aux lèvres
    -Sur Harry Potter !
    Des "oh" et des "ah" se répandirent dans la salle.
    Draco était rouge mais Harry encore pire.
    Malfoy devait maintenant demander à Ginny
    -Action ou Vérité ?
    -Action (Ginny adore faire des actions surtout quand ça peut énerver son frère)
    -Ecris ton nom sur le ventre de Blaise avec ta langue
    -QUOI ? PAS QUESTION GINNY ! hurla Ron
    -Oh ! C'est juste un jeu frérot
    Ginny leva le T-shirt de Blaise et lui écrivit son nom en entier, Blaise adorait les coups de langue de la rouquine cela l'excitait plus que tout (encore un pervers)
    Ron quitta la pièce suivit de Hermione

    -Oh ! Bébé comme tu es excitant quand tu es en colère, Dit Hermione entrain de se coller à son chéri
    -Arrête 'Mione je suis...Oh...Tu..., Ron la plaque contre le mur, tu vas voir ce que c'est un Ron en colère Hermione !
    -Oh ! Ronny comme c'est excitant !
    Et les deux firent ce qu'ils avaient à faire

    Retour à la salle sur demande quelques bouteilles de Whisky Pur Feu plus tard

    -Harry chéri Action ou Vérité, Pansy était saoule comme personne
    -Action, quoi que le jeune Potter regretta son mot
    -Embrasse Draco sur la bouche c'est un ORDRE
    -Ok ok calmes-toi tu me fais peur...

    Harry se rapprocha dangereusement du blond sobre, leurs souffles s'entremêlèrent et le lion posa ses lèvres sur celles du serpent avant d'approfondir leur baiser, pour qu'il devienne langoureux mais sensuel à la fois, quand l'oxygène commençait à manquer, les deux jeunes garçons se détachèrent à regret.

    Quand l'attrapeur Gryffondore se sépara du préfet Serpentard, il y eu comme une aura de bonheur qui se propagea dans la salle, Pansy avait un air victorieux et elle alla rejoindre Théo pour se blottir contre lui, laissant Draco et Harry seuls.
    Ginny et Blaise partirent tous les deux dans une pièce plus intime, Neville et Luna dormaient comme des bébés et Ron et Hermione était toujours entrain de faire ce qu'ils avaient à faire.

    "-Hum, Potter j'ai connu mieux comme baiser
    -La ferme Malfoy je faisais semblant
    -Mais bien sûr, on y croit tous mon cher
    -Arrête maintenant
    -Tu sais ce baiser à la bibliothèque, il était nettement mieux
    -Pourtant il n'était pas si bien que ça, je n'étais pas préparé
    -Justement, on aura dit ton tout premier baiser, quoi que Cho Chang t'ait déjà embrassé... Si on peut appeler ça embrassé, se moqua Draco
    -Ouais, ce n'était pas génial avec Cho, mais ton baiser à la bibliothèque n'était guère mieux je te rassure !
    -Tu veux peut être que je recommence
    -Ca va pas la tête, même si t'embrasses comme un dieu ce n'est pas une raison de me violer la bouche à tout bout de champ !
    -Tu l'as avoué, tu t'es trahis
    -Quoi, mais...Oh ! Puis zut ! Tu m'énerves...
    -Tu boudes ? Attends je peux te faire changer d'avis si tu veux
    -Laisse-moi, pas besoin de toi
    -Aller je t'emmène dans ma chambre si tu veux
    -Non surtout pas pour me faire sauter par TOI
    -Pourquoi je te dégoûte ?
    -Oui
    -Et qu'est-ce qui te dégoûtes chez moi Potty ?
    -Ta perfection
    -A bon ?
    -Je ne sais pas
    -Bah alors raison de plus pour venir dans ma chambre !
    -Il est 3h00 du mat' je vais ramener tous les Gryffondores dans la salle commune
    -Trouillard
    -N'importe quoi !
    -T'as peur que je t'enlève ta virgi..."

    Draco n'eu pas le temps de finir qu'Harry partit, Draco avait poussé un peu trop loin cette fois-ci.


    Harry arriva dans la salle commune des Gryffondores, Dean et Seamus étaient peu vêtus, Ron et Hermione idem, Neville et Luna ont été transporté par Harry et dormaient à point fermé.

    Harry avait couché tout le monde et alla près de la cheminée, il commença à pleurer

    "-Putain de Serpentard a la con (il a le droit de traiter Draco comme ça ce n'est pas moi qui vais l'en empêcher), Je te déteste, tu me fais tant souffrir...
    -Harry ? Le blond avait la voix qui tremble, il avait s'en doute peur que Harry le repousse

    Harry était quelque peu surpris que le Serpentard soit là.

    -QUOI ?
    -Je suis venu pour m'excuser (Draco s'excuser ? et bien oui mes chers lecteurs, il s'excuse)
    -T'excuser ? Laisse tomber je ne veux pas de t'es excuses fous-moi la paix
    -Harry écoute je suis...
    -C'est quoi que t'as pas compris dans la phrase « fous-moi la paix » ?

    Harry sentit une main lui claquer la joue

    -Quand un Malfoy s'excuse on accepte; et maintenant tu me laisse parler

    Harry acquiesça et laissa la parole à l'attrapeur Serpentard

    -Ecoute Harry je voulais pas te faire de mal, je veux vraiment t'embrasser autrement qu'avec un stupide jeu ou juste pour t'énerver, je veux qu'on me voit autrement qu'en étant ton ennemi, Potter, Harry, je ne sais plus quel nom je dois te donner pour pouvoir te dire que je t'aime...Harry, ...HARRY ça va t'es tout rouge !
    -Ou... Oui, ç...ça v...Oh ! Putain Draco tu m'aimes ?
    -Harry je n'aime pas quand tu me regardes comme ça on dira que tu va me tuer
    -Te tuer je suis à deux doigts de le faire mais j'ai plutôt envie de faire autre chose là
    -Comme quoi ? Regard lubrique numéros 2 Made In Malfoy
    -Oh Draco calmes-toi ! Rien de pervers
    -Oh, le serpent était déçu
    -Je veux juste partir sur de bonnes bases si tu veux être avec moi
    -Ok, sur quoi tu veux qu'on parte ?
    -Se serrer la main
    -Quoi ? Je te déclare mon amour et tu veux juste partir sur une poignée de main ?
    -Oui celle que je t'ai refusé la première année
    -Bon d'accord...

    Ils se serrèrent la main, et Draco veilla à presser doucement son pouce contre la paume du brun.

    -Bon maintenant on fait quoi Harry ?
    -On apprend à faire connaissance
    -Ok, dis Harry je peux juste t'embrasser ?
    -Oui."

    Draco regarda le brun dans les yeux et s'approcha de lui lentement pour lui faire un baiser voulant dire tellement de chose, comme le fait que Harry était se propriété privée, qu'il aimait avoir ses lèvres sur les siennes, qu'il voulait être avec lui toute sa vie...


    (1) c'est du blabla pour que vous compreniez le chapitre 4
    (2) Dobby l'elfe de maison qui adore les chaussettes ^^

    Voilà le chapitre 3 j'espère qu'il vous a plu
    Comme d'habitude dites moi ce que vous en pensez;)


    votre commentaire
  • Harry était assez triste de ce seul et unique lien, mais le jeune blond de ces rêves était à côté entrain de feuilleter un magazine cacher entre deux pages d'un énorme livre intitulé bizarrement comme celui que cherchait le Survivant (Le hasard fais bien les choses je dois l'avouer)

    Le survivant, voyant cela, lui parla gentiment :

    « Draco tu en as pour longtemps avec ce livre ? Harry ne se rendit pas compte qu'il avait employé le prénom de sa Némésis
    -Euh attends laisse moi réfléchir...
    -A parce que t'as un cerveau maintenant ? interrogea Harry moqueur
    -C'est pas drôle espèce de verre à crasse, s'énerva Malfoy
    -Te vexes pas, bon t'en as pour longtemps alors ?
    -Oui, pendant très longtemps, jusqu'à ma mort pour te faire chier, Draco avait son petit sourire diabolique ~à vous faire fondre~
    -Pff ! Toute façon depuis quand t'intéresses-tu aux dragons cracheurs de feu toi, soupira Harry connaissant le Serpentard par cœur. »

    Draco ne dit rien il ne savait pas quoi répondre, aurai-t-il du avouer que c'était pour se rapprocher de lui... ? Non il ne valait mieux pas !

    Harry s'approcha de Draco pour lui prendre le livre des mains, mais, quand il vit le magazine peu catholique que détenait le Serpentard, Harry devenu rouge comme une tomate.

    -Alors Potter on est choqué par mon magazine « Supernatural Gay » ?
    -N...No...Non...Pas du tout, je n'imaginais pas que tu lisais ce genre de rubrique c'est tout ! Bafouilla le Gryffondore surpris

    Après un silence, Harry pris l'initiative de prendre la parole :

    -Bon passe-moi le livre s'il te plaît maintenant, dis Harry
    -Viens le chercher Potter, si t'es un homme, suggéra Malfoy

    Harry essaya de le récupérer sans succès alors il plaqua le blond au mur et réussis à lui faire tomber des mains le livre en question.

    -Oh ! Mais c'est que Potter est en rogne, s'amusa Draco
    -La ferme, dit Harry essayant de retenir ces étranges pulsions

    Le blond se rapprocha dangereusement du brun, le faisant frissonner quand il fut à quelques millimètres de sa bouche.

    -Qu'est-ce que tu fous là, ne t'avises pas de te rapprocher d'avantage avant que ...

    Un gémissement sortit de la bouche de Harry quand les lèvres du Serpentard se collèrent aux siennes, le baiser fut étrangement possessif et doux, il se séparèrent à regret tout en ce regardant jusqu'à que Draco se mit à parler.

    -Tu es à moi maintenant, murmura Draco à l'oreille du Gryffondore, personne n'aura le droit de t'embrasser ou même de te regarder à par moi !
    -Tu es complètement fou, déclara le Gryffondore
    -Oui, fou de toi, depuis un certain temps d'ailleurs !
    -Q...Qu...QUOI ?
    -Granger à raison je ne veux pas te faire de mauvaises choses Potter ! Sur ce n'oublie pas que dorénavant tu m'appartiens et quiconque te regarde ou te touche est mort, lança Draco, plus sérieux que jamais, Au revoir mon ange ! »

    Le préfet Serpentard lui fit un bisou au coin des lèvres, le Gryffondore voulait lui lancer le pire des sorts mais il se laissa faire et resta avec des yeux grands ouverts jusqu'à qu'il ne vit plus du tout le blond.

    POV Harry :

    Mon ange ? Pourquoi m'a-t-il appelé comme ça ? Il ne va décidément pas bien !

    Après un léger arrêt, il passa ses doigts sur ses lèvres.

    Remarque il embrasse bien ce petit con...

    Fin POV Harry :

    -Alors ? Où est le livre ? interrogea Hermione
    -Le livre ?...Ah oui ! Le livre... J'irai le chercher demain... Je retourne dans la salle commune j'ai besoin de me reposer, répondis Harry
    -D'accord ! Mais tu es sur que ça va ? Tu es tout rouge Harry !

    Hermione remarquait effectivement tout... Ron ne mentait pas !

    -Oui, je vais juste me reposer, ne t'inquiètes pas 'Mione.»

    Harry arriva dans la salle commune définitivement déserte, il se posa sur le canapé et réfléchit :
    Depuis quand Draco était-il gay ?
    Pourquoi il devait être à lui ?
    Et surtout pourquoi avait-il adoré ses lèvres contre les siennes ?


    Bon je sais la suite est rapide mais les idées ont fusées cette nuit
    Votre verdict ?


    votre commentaire
  • Le train 9 3/4 avait emmené les élèves à Poudlard pour le début de leur septième année.
    Les Gryffondores avaient joués aux cartes explosives durant le trajet et les Serpentards avaient expliqués les règles à leurs premières années pour montrer qu'ils sont, bien évidemment les meilleurs.

    « La dernière année à Poudlard, soupira Ron, on a fait tellement de conneries ici ...
    -Oui cela va tous nous manquer... Mais je pense que c'est une étape et tout le monde y est passé avant nous, dit Hermione en caressant les cheveux roux de son petit ami.
    -Ouais, enfin Il va me manquer, marmonna Harry.
    -Qui ? Questionna Ron
    -Quelqu'un Ron, Quelqu'un, ~Quelqu'un qui ne cesse de hanter mes nuits~»

    Après le voyage, tous les élèves prirent la direction de l'illustre château et une fois arriver tout le monde entra dans la Grande Salle, Dumbledore allait débuter son discours sur la nouvelle année qui allait commencer, avec un nouveau professeur de défense contre les Forces du Mal, M. Colgate (1), grand, maigre et vieux...tout pour plaire le pauvre.
    Une fois que M. Colgate eu finit de se présenter le festin apparu et il était des plus gourmand, des entrées, des plats et des desserts venant des quatre coins du monde mais rien ne remplaçait les fameuses mousses aux trois chocolats blancs.
    Toutes les maisons se régalèrent avant d'aller à leurs dortoirs respectifs et se plonger dans un profond sommeil.

    Le lendemain les cours avaient repris au plus tôt avec le professeur de Potion, Severus Snape, vénérer par les Serpentards mais maudit par les Gryffondores.

    « Il fallait commencer la septième année avec la chauve souris grasse ! Pourquoi monde cruel ! Se lamenta Ron théâtralement sous les rires de ses amis tout en s'asseyant à leur pupitre. »

    Rogue distribua les livres pour préparer la première potion de l'année.

    « Vous serez placé en binôme, un Serpentard, un Gryffondore. »

    Et bien entendu, il fallut qu'il se retrouve ensemble. Les deux ennemis jurés étaient obligés de faire cours côte à côte. Potter et Malfoy ! Cela n'allait pas être gai et comme le dit tous les élèves : l'apocalypse était proche.

    « Potter tu lis ! Moi je m'occupe de la potion, ordonna Malfoy, et tâche de bien lire la préparation sinon je te tue ! »

    Harry s'exécuta et commença à lui énoncer la préparation.

    «Ajouter deux pousses de mandragores fraîches, cinq pattes de lézards, six ailes de chauve souris et 3 pincées de Germa nus Plantanicus (2) et remuer pour que la préparation devienne mauve et homogène... Comme préparation il n'y a pas plus simple, dit Harry avant que la main du Serpentard le frôle et que le Survivant ne devienne tout rouge à la vitesse de la lumière.

    -Oui...Bon...Nous avons fini professeur Snape ! Bafouilla Harry »

    Le professeur de Potions prit la parole quand tous le monde eu réussi.

    -Bien vous avez réussi la première potion avec succès, elle était enfantine pour remettre tout le monde dans le bain, s'exprima Snape en lançant un regard mauvais à Neville qui était un cas désespéré dans la matière. »

    -Je préfère la douche mais bon, murmura Harry dans l'oreille de Ron qui explosa de rire.

    La sonnerie de la fin du cours avait retentit et tout le monde se dirigea en cours de DCFM (3) avec M. Colgate.

    « Bonjour je suis votre nouveau professeur contre les forces du mal, cette année nous allons étudier des sorts de combats un peu plus sérieux que ceux étudiés les années précédentes, M. Colgate fit un long discours pendant les deux heures de cours qu'ils restaient et Hermione elle-même a faillit se démonter la mâchoire à force de bailler.

    Enfin l'ultime sonnerie pour annoncer la fin des cours de la matinée retentit dans toute l'école, tout le monde se retrouva dans la Grande Salle pour le déjeuner en un instant.
    On ne fait rien contre des ventres qui crient famines.

    «- J'ai hâte de manger, faut reprendre des forces après le discours barbant du vieux :
    - Ron tu ne penses vraiment qu'à ton estomac, le sermonna Hermione.
    - Rien ne peut couper l'appétit de notre cher Ronny national, se moqua Harry, Dean et Seamus en cœur.»

    Pendant ce temps, le digne héritier Serpentard s'étonna en restant à regarder le Survivant manger.

    Après le déjeuner Dean et Seamus sortirent pour trouver un petit coin tranquille loin des regards indiscrets qui pourraient violer leur intimité.

    Ginny parlait avec son frère qui lui racontait qu'après Poudlard il voulait se marier avec sa petite amie et qu'ils auraient deux enfants et tout un tralala qui donnera un mal de tête fou à Ginny. (En plus qu'on lui prenne la tête avec un prétendant)

    Hermione rejoignit Harry à la bibliothèque pour lui parler d'un Malfoy qui le fixait sans cesse durant l'heure du déjeuné. Et oui Hermione sait tout, ce n'est pas pour rien !


    (1) Je n'avais pas d'idée pour le nom du nouveau professeur donc il s'appellera comme le dentifrice =)
    (2) Merci à Ninoux qui m'a suggéré ce faux mot latin pour cette maudite préparation
    (3) Rappelle DCFM = Défense Contre les Forces du Mal

    J'espère que le premier chapitre vous a plu ^^


    votre commentaire
  • Disclaimer : J.K. Rowling

    Pairing : Harry/Draco, HG/RW, BZ/GW, DT/SF
    Rating : M


    Note : Ceci est ma toute première fic (corrigée et recorrigée), malgré la correction, j'ai gardé l'aspect de départ.


    Place à la fiction :


    Prologue

    La guerre avait enfin cessé dans le monde Sorcier.
    Le Survivant avait terrassé le Lord Noir.
    Dumbledore avait fait reconstruire l'école et tout avait repris son cours, enfin presque ...
    Ron et Hermione étaient ensemble tout comme Dean et Seamus,
    Ginny quant à elle n'avait personne dans son cœur et, pour finir,
    Malfoy ressentait une sensation étrange à chaque fois qu'il voyait son ennemi juré Harry Potter


    votre commentaire